5 avril 2016 - Bankolé Boladji

Huit défis majeurs à relever par Patrice Talon

Chers lecteurs ou chères lectrices, comme le savez déjà, le Bénin a étonné  encore une fois le monde entier en organisant avec succès l’élection présidentielle en mars dernier. Mr Patrice Talon est sorti
victorieux et prêtera le 6 Avril prochain serment. Mr Patrice Talon,  je voudrais attirer votre attention sur certains maux dont souffre notre pays, le Bénin que certains jeunes (y compris moi-même) ont pris le temps de répertorier, d’analyser et de diagnostiquer à travers des discussions dans le groupe WhatSapp « Tribune Citoyenne Bénin » mis en place par SOS Civisme Bénin.

Patrice President-Récupéré (1)

1- Une administration publique politisée et corrompue : Mr Patrice Talon, étant donné que vous étiez un homme d’affaires, vous savez très bien que dans nos administrations la pratique des 10% est monnaie courante ; vous savez aussi que les fonctionnaires viennent au service quand ils le désirent, ils bloquent des dossiers des usagers pour diverses raisons. Vous savez aussi  qu’il suffit d’appartenir à une même religion, une même région ou du même parti politique, pour être promu dans l’administration publique. Monsieur le Président élu, vous savez à quoi ressemble notre administration : les bureaux sont transformés en lieu de villégiature avec des visites d’amis, des rencontres amoureuses aux heures de travail. Je m’arrête là. Nous espérons mieuxsous votre magistrature. .
2- Utilisation des moyens de l’Etat pour des fins : Les fonctionnaires qui disposent des moyens de l’Etat ne font pas la différence entre bien privé et bien public. Mr Patrice Talon, ces cadres utilisent par exemples les véhicules de fonction pour déposer leurs enfants à l’école, pour faire des courses privées. Ces mêmes véhicules sont utilisés les jours fériés et les week-ends sans ordre de mission. Mr
le nouveau Président élu, nous espérons que ces comportements vont être sanctionnés au cours de votre règne.
3- Utilisation de la force excessive : Mr Patrice Talon, je voudrais juste vous demander de prendre un taxi de Cotonou vers Malanville, vous allez constater les zèles des forces de l’ordre sur la route.
J’aurais même aimé que vous preniez un ZEM pour parcourir la ville de Cotonou, vous constaterez  les toutes sortes de violences dont sont victimes les conducteurs de moto.
4- Système hospitalier défaillant : Mon cher Président élu, dans les centres de santé publics aujourd’hui si vous ne disposez pas de l’argent et des relations vos parents vont mourir sous vos yeux.
Demandez à un béninois quelconque  ce qu’il pense du CNHU, notre 
mouroir national ou simplement allez-y faire un tour aux urgences et là vous  comprendrez que notre système hospitalier va mal. Pire, les
sages-femmes insultent, menacent et font des chantages sur nos femmes enceintes. Allez y voir….
5- Justice privée contre justice publique : C’est facile de tuer un voleur de moto par vindicte populaire mais c’est difficile pour un homme riche ou ministre d’être condamné pour des détournements des deniers publics. Mr Patrice Talon, vous savez que tous ceux qui sont en prison ne sont pas des coupables. Notre justice est parfois complaisante à l’égard des personnes fortunées. Faites un tour dans les gendarmeries ou les commissariats, vous comprendrez  que …
6- Système éducatif en déphasage avec les réalités socioculturelles du pays : Les parents préfèrent envoyer leurs enfants dans les établissements privés que dans les établissements publics. Dans les publics, les enseignants grèvent 4 à 5 sur 9 mois. Les notes sont parfois sexuellement transmissibles ce qui fait que la grossesse précoce en milieu scolaire est devenue une épidémie. Les programmes d’enseignement sont toujours inadéquats par rapports à la demande du marché. Certaines localités du pays ne disposent pas d’assez d’enseignants. Les nominations fantaisistes aux postes de responsabilité sont devenues monnaies courantes. Dans les amphithéâtres, les étudiants s’entassent comme des tomates pour recevoir quels savoirs. Les allocations universitaires sont octroyées aux étudiants très tardivement. Mr le Président élu, Patrice Talon, Vous avez du travail pour redresser ce pays.
7- Violation des codes de la route : Mr Patrice Talon, le peuple béninois a besoin d’être éduqué. Pendant dix ans, les cortèges officiels empruntaient des sens interdits ; certains citoyens utilisaient des
gyrophares parfois sans le respect des normes sur des véhicules personnels roulant dans le sens interdit. Les feux tricolores sont violés.
8- Pratiques des cultes : Monsieur le Président élu, si nous n’avons pu avoir du travail durant ces dernières années, nous avons, quand même créé des églises. Raison pour laquelle les églises sont installées anarchiquement dans le pays avec des taux de nuisances sonores trop élevés. Comprenez donc pourquoi les lieux de cultes sont devenus très fréquentables par les hommes politiques : lls sont devenus des bétails électoraux.
Monsieur le Président élu, Patrice Talon, comme vous aimez le marteler, le pays va mal. Le BENIN VA TRÈS MAL. Je crois que votre philosophie de « RUPTURE » pourra changer quelque chose. Nous vous jugerons à l’acte.

The following two tabs change content below.
Bankolé Boladji
Titulaire d'un master en Agro économie. Je suis très passionné par les TICs. Je blogue sur les questions politiques et aussi les questions relatives l'agriculture et sécurité alimentaire.

élection au Bénin / Election présidentielle 2016 / Patrice Talon / Politique Benin / Patrice Talon / présidentielle de 2016 /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *