17 avril 2015 - Bankolé Boladji

Chabi Yayi, un porte-flambeau de la jeunesse béninoise

Permettez moi chers lecteurs, de parler de ma position sur la candidature du fils de  notre messi national, du président Boni Yayi. Je voudrais parler du jeune talenteux Chabi Yayi. Je ne le connais ni d’Adan ni d’Eve. Comme tout béninois, il a le droit d’aller aux élections comme tous les fils des anciens présidents.  Quels que soient les résultats de son père, il n’est pas comptable car ce n’est pas lui qui a été élu président de la république.

chabi yayi

Chabi Yayi

Nous sommes d’accord qu’il n’y a pas de génération spontanée en politique. Chabi est entrée en politique comme tous les autres fils des anciens présidents.  Alors permettez moi de poser une question aux béninois   » comment entre t-on en politique au Bénin si l’on dispose des moyens ? » La réponse est connue: il suffit de multiplier quelques actions sociales ( construire quelques écoles, quelques centres de santé) à l’approche des élections dans les localités où on pense qu’on peut se positionner ou alors utiliser les actions publiques pour se faire connaitre. Alors laissez Chabi Yayi tranquille!!. Je n’ai  jamais aimé la manière de Gouverner de son Père , Boni Yayi et je l’ai toujours dénoncé. J’ai suivi l’homme (Chabi Yayi) sur plusieurs radios locales et j’ai constaté qu’il est éloquant et franc. Il est l’exemple palpable de ce que doit être la jeunesse béninoise. L’avenir du Bénin appartient nous, les jeunes y compris Chabi Yayi. Je pense qu’il est temps de laisser ces débats de personnes et de penser aux problèmes réels de notre temps.

Que nous propose Chabi Yayi, le fils prodige ?

Pour Chabi Yayi, un élu du peuple à l’hémicycle  est celui qui écoute sa base, les réunit périodiquement pour écouter leurs préoccupations et ensuite fait des propositions de lois. C’est aussi le candidat qui au cours de sa campagne convainc avec son projet de société.  Pour lui, les  principaux problèmes à résoudre  en  priorités sont :  

  • le système éducatif
  • l’emploi des jeunes
  • le développement des petites et moyennes entreprises
  • la culture
  • l’immobilier
  • les litiges fonciers
  • le code des marchés publics

Alors prononçons nous sur ces priorités qu’il a listé.  Comme l’a dit Aboubakar Takou, l’écrivain, s’il m’avait été donné de choisir un aminal auquel j’allais m’identifier, je prendrais tous les animaux de la brosses sauf l’aigle en dépit de ses grosses ailes royales. Il est lâche. Il ne s’attaque jamais au plus grand. Il ne bondit que sur les plus petits. C’est à cet animal que j’assimile tous les gens qui s’acharnent aujourd’hui contre le jeune Chabi Yayi. Il reste et demeure un porte-flambeau de la jeunesse béninoise. (Ceci m’engage)

The following two tabs change content below.
Bankolé Boladji
Titulaire d'un master en Agro économie. Je suis très passionné par les TICs. Je blogue sur les questions politiques et aussi les questions relatives l'agriculture et sécurité alimentaire.

Boni YAYI / Campagne electorale 2016 / élection au Bénin / Jeunesse / Politique Chabi yayi / election législative au bénin / politique /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *