12 mars 2015 - Bankolé Boladji

Une nouvelle conférence nationale s’impose aux Béninois

Le vingt-cinquième anniversaire de la conférence des Forces vives de la nation de février 1990 est passé inaperçu. Pas de manifestations officielles, pas de sorties officielles d’un parti politique ou d’un mouvement politique. Pas de communiqué de presse du palais. Rares sont encore ces hommes qui se souviennent encore des moments sombres de notre pays avant cette conférence historique. Un événement qui nous a permis de quitter le système dictatorial pour se relancer sur le chemin de l’Adogocratie, pardon sur le chemin de la démocratie. Aujourd’hui on a oublié ce que les martyrs ont vécu.

Boni-Yayi-2 (Copier) (Copier)

Tout porte à croire que cette conférence n’a jamais existé. Je dirais même que le temps ne s’y prête guère. Dans la République, ce qu’on observe ce sont les unions ou les alliances contre nature. Des politiciens qui se sont combattus pendant plusieurs années ont décidé subitement de s’allier pour aller aux élections. Faute d’un bon positionnement sur une liste, on décide d’aller sur la liste adverse sans remords. Avec ces comportements, c’est normal qu’on oublie de célébrer l’anniversaire de notre conférence.

C’est le temps

Aujourd’hui, je crois que c’est le temps que l’on fasse le bilan de notre pratique démocratique. C’est le temps de se pencher sur les questions sérieuses qui engagent la vie de la nation. C’est le temps d’une nouvelle conférence nationale qui jettera les bases de notre développement. Il faut cesser la navigation à vue dans la gestion politique. C’est le temps d’une nouvelle conférence qui définira le cap. C’est le temps où nous devons nous asseoir toutes tendances confondues pour définir les nouvelles priorités dans les secteurs vitaux de notre pays comme l’éducation, la santé, l’économie, l’agriculture…

The following two tabs change content below.
Bankolé Boladji
Titulaire d'un master en Agro économie. Je suis très passionné par les TICs. Je blogue sur les questions politiques et aussi les questions relatives l'agriculture et sécurité alimentaire.

Politique Benin / BONI YAYI / conférence nationale /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *