2 février 2015 - Bankolé Boladji

Ozias Sounouvou sacrifié pour son «impertinence» à l’ORTB

Cela fait déjà quelques semaines que le  journaliste Ozias Sounouvou a fait sa déclaration pour interpeller en direct le chef de l’Etat sur la liberté de presse au Bénin notamment sur la chaîne de télévision nationale. Ce n’est plus un secret pour personne que la télévision nationale du Bénin est devenue la propriété des mouvanciers. Un journal d’une heure est principalement consacré aux marches de soutien au président de la République et aux messes : messe de remerciement, messe d’action de grâces sans oublier les audiences au palais de la Marina.

ozias sounouvou lors de sa déclaration au cours du JT

Ozias Sounouvou lors de sa déclaration au cours du JT

La majorité de la population béninoise a acheté des décodeurs pour regarder les nouvelles d’ailleurs. Depuis plusieurs mois, aucun vrai débat contradictoire sur cette chaîne. Nous sommes inondés chaque jour par les mêmes images, les mêmes personnes évoluant dans des lieux différents. L’appel de Osias a été applaudi et salué par ceux qui cherchent la différence. Ceux qui criaient à l’injustice ont crié victoire, car un journaliste a dit tout haut ce qu’eux dénonçaient.

Bien sûr, après cette déclaration ou cette impertinence ( j’emploie le mot utilisé par Ozias lui-même) le journaliste ne pouvait que déplaire aux responsables de la TV et même des mouvanciers. Je me souviens encore de la déclaration d’un dirigeant de la télévision nationale qui disait que le président n’avait jamais interdit le débat contradictoire sur l’ORTB. Alors qui l’interdit ? Bien sûr, il n’aura pas de réponse à cette question.

Les facebookeurs et les blogueurs se sont intéressés à cette affaire. Sur Facebook, le Hastag #JesuisOziasSOUNOUVOU a fait l’objet de nombreux commentaires en défaveur des autorités de l’ORTB. Dans cette ambiance de grand soutien, une sanction n’était possible.

Mais aujourd’hui, la pression populaire a diminué et les autorités de l’ORTB sont revenues à la charge. Ozias Sounouvou ne figure plus dans la programmation des présentateurs du JT . De même ces confrères du même bord : Prévert Noutéhou lui aussi présentateur du journal, ardent défenseur de la liberté sur l’ORTB et qui s’est montré solidaire d’Ozias Sounouvou a vu son nom retiré de la liste des présentateurs..

Ozias et consorts ont montré le chemin. Ils ont sacrifié leur carrière pour des débats contradictoires sur la chaîne publique béninoise. Ils ont sacrifié leur carrière pour leur idéologie, pour leur vision et pour leur conviction. Il est temps que les jeunes se mobilisent pour défendre la liberté d’expression.

 

The following two tabs change content below.
Bankolé Boladji
Titulaire d'un master en Agro économie. Je suis très passionné par les TICs. Je blogue sur les questions politiques et aussi les questions relatives l'agriculture et sécurité alimentaire.

Boni YAYI / liberté d'expression / Politique ORTB / Ozias Sounouvou / sanction /

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *