3 septembre 2014 - Bankolé Boladji

Le port du casque, une affaire de sureté nationale au Bénin

Le casque protège celui qui le porte contre le traumatisme crânien lors d’un accident. Mais le casque n’évite les accidents. Depuis le 2 Août 2014, la police nationale du Bénin met en application un arrêté datant de je ne sais quand. Dans cet arrêté, il stipule que tous les motocyclistes doivent porter leur casque ainsi que ceux qu’ils ont remorqués. Ainsi les citoyens de la ville de Cotonou, capitale économique du bénin, et Calavi, une ville dortoir et périphérique sont traqués comme des bêtes.

Un motocycliste humilié par les policiers pour non port du casque

Un motocycliste humilié par les policiers pour non port du casque

Les conducteurs de taxi moto deviennent la proie facile pour les policiers. Les policiers arrêtent tous usagers qui n’ont pas portés de casque même dans les vons, dans les ruelles et sur les voies publiques. La chasse à l’homme a commencé. Plus de mille motos ont été arrêtées le 2 Août 2014 et conduites aux commissariats le plus proche.

Le retrait d’une moto est subordonné au payement d’une amende de 10 000 FCFA plus les frais de fourrières. Les frais de fourrières sont fonction de nombre de jour que la moto arrêtée a pu passer au commissariat. Alors le port du casque est devenu un moyen pour arrondir la fin du mois pour les policiers qui gagnent moins de 40 000 FCFA/mois.

Des citoyens sont tabassés, rués de coup et même humiliés par les policiers. Certaines populations se sont rebellées contre cette mesure. Des jeunes pour protester ont brûlé la drapeau béninois. Des policiers sont traqués et même tués par la population. Ce qui a réduit l’ardeur des policiers.

Mais le 2 septembre 2014, la chasse à l’homme a repris. Celui qui ne porte pas le casque et le met sur sa moto est arrêté, brimé, humilié et traqué dans la ville.

Je vois dans cette lutte de la police nationale, un moyen pour renflouer le trésor public puisse que les amendes sont payées au trésor. Mais quelques questions méritent d’être élucidées.

  • Qui sont les vrais importateurs du casque au Bénin ?

  • Quels sont les casques qui sont homologués au Bénin ?

  • Le port du casque est-il une obligation ou un choix pour les citoyens ?

  • Quelles sont les mesures prises par les autres Etats africains, Européens et autres pour amener leurs citoyens à porter le casque ?

  • La brimade, l’humiliation et la chasse à l’homme est-elle la solution pour éviter les accidents ?

A vos claviers donc chers lecteurs. Réagissez, partagez à avec moi vos expériences du port du casque dans vos pays.

The following two tabs change content below.
Bankolé Boladji
Titulaire d'un master en Agro économie. Je suis très passionné par les TICs. Je blogue sur les questions politiques et aussi les questions relatives l'agriculture et sécurité alimentaire.

Economie / Insécurité / Jeunesse / Politique Benin / chasse à l'homme / police nationale / port du casque /

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *