13 août 2014 - Bankolé Boladji

Le feuilleton Yayi-Talon enfin terminé

La chambre d’accusation de la cour d’appel de Cotonou réunie ce lundi 11 août 2014 a mis fin à l’affaire Patrice Talon. Dans sa décision, la cour d’appel, conformément au nouveau code de procédure pénale, a confirmé les deux non-lieux (DOSSIER TENTATIVE D’ASSASSINAT DE BONI YAYI, NON-LIEU! DOSSIER TENTATIVE DE COUP D’ETAT, NON- LIEU) du juge Angelo Houssou, exilé politique.

Les présumés accusés (le Dr Cissé, Kora Zoubéra, Soumanou Moudjaïdou, Pamphile Zomahou, Bachirou Adjani, Pamphile Zomahoun et Johannes Dagnon), récemment mis en liberté après le « pardon » du chef de l’Etat, peuvent respirer. Il y a main levée sur les mandats d’arrêt internationaux contre les Patrice Talon et Olivier Boko. Au nom de la loi, de la démocratie et de la liberté, ils peuvent rentrer au pays, sans être inquiétés.

Cela sous-entend que les marches de soutien organisées par les partisans du chef de l’Etat, les démonstrations chimiques du directeur général de la police nationale, les actes judiciaires du procureur de la République Justin gbenameto, radié du corps des magistrats, de  J-C Charrière Bournazel avocat français et Paul Kato avocats béninois n’ont pu aider le chef de l’Etat béninois,Yayi Boni, dans cette affaire.

Source Photo: http://ow.ly/Ai1u0

The following two tabs change content below.
Bankolé Boladji
Titulaire d'un master en Agro économie. Je suis très passionné par les TICs. Je blogue sur les questions politiques et aussi les questions relatives l'agriculture et sécurité alimentaire.

affaire Talon-YAYI / Politique Benin / Le feuilleton YAYI-TALON /

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *