30 mai 2014 - Bankolé Boladji

Hommages à mes camarades de luttes

Aujourd’hui, je voudrais bien rendre grâce à Dieu de nous avoir permis d’être arrivés à ce point. Nous avons, pour la majorité d’entre nous, eu le Bac 2007 Séries D et C (minoritaires, mais travailleurs). Nous nous sommes rencontrés à la faculté des sciences agronomiques (FSA) de l’université d’Abomey Calavi pour notre étude universitaire.

Roboga de djègbé

Roboga de djègbé

Ayant passé plus de six ans en spécialité (Economie rurale et gestion des exploitations agricoles), nous avons eu le temps le temps de nous connaître. Nous avons vécu beaucoup de choses ensemble. Je me rappelle encore comme hier de notre première composition en économétrie en licence 2 qui a fait rougir les gens et a fait découvrir la nature de certains camarades. Je me souviens des expressions des visages de certaines personnes (Imi, Gaga et Ramo) après ce devoir de table. Tant d’émotion n’est-ce pas Tata Iro.

Je me souviens encore de cette solidarité envers un de nos camarades qui avait des ennuis de santé à un moment donné dont certains (Ivon, Justur, Ari, Dodoododo, Habibo) qui ont constitué un bloc autour de lui pour l’aider surtout en … (Suivez mon regard). Je voudrais parler de l’homme des pays des hommes intègres. Je n’oublie pas le bloc des solidaires (JoukoJouko, HK, Sègla et Narciz) qui sont tous devenus des GRANDES PERSONNES maintenant.

Nous avons laissé quelques amis (Derick, Habibo) en licence qui n’ont pas démérité et qui ont fait pleurer certains d’entre nous. Mais c’est la vie. La route continue toujours. Notre retard d’un an avant le master a permis à certains de poursuivre leur rêve. Sandra en sait quelque chose et qui a également permis à d’autres de prendre l’envol dans la vie professionnelle n’est-ce pas Tojus, Ari…

En master, des gros calibres, des grosses cylindrées se sont ajoutés à nous, notre politicien de la capitale, Romu, le champion de la société civile du Bénin, je tais le nom et l’homme au gros ventre (juste pour le taquiner), toujours humble et sincère malgré ses nombreuses expériences dans la vie professionnelle. Je n’oublie pas le St Thomas, le marié, le data manager, Moïse et Ben, le danseur. Sof1, tu te rappelles Modogan à Sakété avec l’histoire du coiffeur et la danse de Sylvain lors de la chanson ( doca doca zin do adodji)

Notre responsable, Mano, le dictateur mais un bon ami toujours là au moment où il faut et son acolyte, Tino no limite, le nerveux (FIFAN).Je n’oublie pas vos sacrifices durant ces longues années de douleurs, d’amertume bien sûr d’exposés sans fin et le bout du tunnel est bien là devant nous.

Mes compagnons de lutte des résidences universitaires, je ne vous ai pas oubliés. Mon président Amba, merci pour tes sacrifices durant certains moments de notre cursus pour pouvoir nous trouver des places où crécher même dans les temps durs. Le maire de Puhunco, Alidou l’homme des années 70, le roi des NIK… et Mika, mon fournisseur éternel de CDM merci à vous pour ces moments de joie, de partage et d’amitié, le meilleur reste à venir.

Ceux-là me sont vraiment chers. Bak l’informaticien, Doca le pieux et Pio le chouchou des OG, dans les champs d’igname dans la commune de Tchaourou avec le programme Agrifam. Nous avons traversé de nombreuses épreuves. Des séances de travail chez Doca avec des requêtes qui ne finissent jamais dans Access ou bien des séances qu’est-ce que vous avez retenu de la journée ?. Je pense qu’on s’en est sorti avec honneur et dignité. Je me rappelle encore notre fameuse nuit blanche à l’hôtel à Tchaourou pour réviser nos guides d’entretien et les questionnaires (RUP, Producteur, Transformateur) avec Mr. H L que je félicite pour son dynamisme.

Merci à tous les enseignants de la faculté pour leur disponibilité. Donnez-nous quelques tuyaux pour conduire les grosses C comme vous.

NB : Je n’ai pas trouvé le sommeil la veille et le résultat c’est ce blog. Pardonnez-moi si mes commentaires sont parfois déplacés.

Auteur: Roboga de Djègbé

 

The following two tabs change content below.
Bankolé Boladji
Titulaire d'un master en Agro économie. Je suis très passionné par les TICs. Je blogue sur les questions politiques et aussi les questions relatives l'agriculture et sécurité alimentaire.

Divertissement / liberté d'expression Benin / FSA / Promo LMD / UAC /

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *